Les 10 stéréotypes de l’homme dans la salle de gym. Et toi, qu’est-ce que tu es ?

Les 10 stéréotypes de l’homme dans la salle de gym. Et toi, qu’est-ce que tu es ?

#1 LE DÉBUTANT

Vous le reconnaissez à distance de sa promenade : il semble être sorti de la série télévisée The Walking Dead, il se déplace dans le couloir avec une gêne évidente n’ayant jamais vu de barre dans sa vie. Il occupe les outils pour une période de temps qui modifierait même Mahatma Ghandi. N’ayant aucune idée de ce que les vêtements conviennent à la salle de gym, il considère pyjama pantalons valides substituts salopettes.

#2 LE BODYBUILDER

Thon, oeufs et protéines sont son pain quotidien. Le Bodybuilder erre avec un air décisif autour de la salle et, surtout dans la période pré-course, ennuie quiconque obstruant son passage. La catégorie qu’il détestait le plus est sans aucun doute la leur : LES SEAUX. Le Bodybuilder le reconnaît par deux caractéristiques particulières : l’adhérence spéciale de la fourchette tout en dégustant son riz blanc délicat, et sa capacité étonnante à réduire les cuves dans la machine à laver.

#3 LE SEC

Voici le spécimen tant détesté par le Bodybuilder. Toutes les 5 minutes, il se présente devant l’instructeur pour le vénérer comme un Dieu ; il suit ses conseils à la lettre et, pour ne pas le décevoir du manque de résultats, invente des excuses imaginatives en blâmant la génétique. A la vue du Bodybuilder se cache dans la salle de bain manger les barres de protéines de la machine, espérant un jour pour le vaincre.

#4 LE FANATIQUE

Il vit dans la salle de gym 7 jours par semaine devant le miroir, maintenant devenir son meilleur ami. Colorito qui envierait même Carlo Conti et tatouages en vue, est si confiant qu’il dispense des conseils à n’importe qui, à la fois sur la formation et la nutrition. En fait, malheureusement, le meilleur conseil que vous pouvez accepter, est l’endroit pour assister le samedi soir.

#5 LE BLOGUEUR DE MODE

Selfie daje ! Pour atteindre ses 200 goûts quotidiens, il a dépensé tout son salaire dans la tenue Nike. Les résultats sont si froissants/fluorescents que le sujet semble sortir de la Sainte Fête des Couleurs. Il est sans aucun doute le promoteur de l’entraînement pour les fléchisseurs du pouce.

#workout #gymtime #fitnessaddict #bestabdominal #fitbody #fitmotivation #hardwork #trainer #dieta #justdoit #nonmollare #followme #instagramer

#6 LE RENONCEUR

Champion du monde de zapping, il est convaincu par Jill Cooper de donner un tour à sa vie : s’inscrire au gymnase. Dommage que ses seules apparitions soient avant les vacances d’été et après Noël. Son abonnement à la salle de gym est la plus grande source de revenus pour les centres sportifs.

#7 LE SCREAMER

Inutile de le décrire : . A chaque répétition, c’est comme être dans le service obstétrique lors de la naissance de trois jumeaux. La seule solution est certainement une excellente playlist à écouter à plein volume.

#8 Le SLIMY

Ce sujet est capable d’employer l’ensemble de l’entraînement pour effectuer un seul exercice juste parce qu’en face de lui une belle fille utilise la machine des fesses. Malgré ses compétences linguistiques médiocres, il n’hésite jamais dans l’approche avec un être féminin ; une seule exigence est nécessaire : « respirer » cit.

#9 LE SPEED-DATER

Il

utilise la salle de gym pour répondre à ses besoins de communiquer avec le monde tout événement de sa vie. La seule activité physique qu’il a pratiquée est l’entraînement à la mâchoire. Véritable Speed-dater professionnel, il utilise son minuteur efficacement ; toutes les 10 répétitions, localisez une autre proie et recommence avec le bavardage.

#10 L’HOMME DU SPA

Il ne fréquente que les gymnases qui offrent des services SPA inclus dans le prix. Son seul passage dans la salle de musculation est dans le vestiaire — espace détente. Lors de sa première et unique rencontre avec l’instructeur de service, il se vantera de sa technique minceur particulière : le sauna !

Et vous… qui êtes-vous ?

.